>Home >Les Principaux / Pages Monographiques / AltaVista

Altavista: Un des plus importants

AltaVista
http://www.altavista.com/
Ver.française: http://www.altavista.fr/
Typologie: search engine
Spider: propriétaire
Directory: Looksmart
Pages: 1'100 millions
Temps d'enregistrement: 20j.
Pay per inclusion:Oui: Semestrielle
URL 1 €42.51
URL 2-10 €26.16 chacune
URL 11-500 €20.71 chacune
Mise à jour hebdomadaire
N.B.: Le positionnement des sites tient en compte les accords avec AskJeeves et RealNames.
Ce n'est pas un des premiers, mais il est déjà un des plus complets et des plus populaires. Nous sommes en train de parler d 'Altavista, le moteur de recherche né chez Digital, qui peut se vanter d'avoir été le premier à dépasser le cap de 100 millions de pages web recensées (aujourd'hui près de 250 millions).

Le projet AltaVista est né pour démontrer la puissance du processeur Alpha à 64 bit, qui est le coeur des serveurs Digital, et de l'architecture cluster avec laquelle ils sont intégrés. La première version en béta-test fut online le 15 décembre 1995 et en moins d'une année le nombre d'utilisateurs passa de 500'000 à plus de 25 millions!

Ce succès est du à son archive très complète et grâce à la vitesse de réponse, qui est estimée selon Digital à 0.7 seconde en moyenne pour chaque recherche. AltaVista effectue actuellement une moyenne de 36 millions de recherches par jour et dans les 24 heures expose sur son site plus de 400 millions de pages.

Selon les estimations d'AltaVista, son site est visité mensuellement par 21 millions de personnes. Néanmoins, cette donnée est bien plus importante par rapport aux sondages effectués par des sociétés indépendantes (voir la page des Classements) qui attribuent à AltaVista un peu moins de 10 millions de visiteurs par mois. Selon les responsables d'AltaVista, cette différence évidente est due au fait que les analyses effectuées par les sociétés indépendantes ne tiennent pas compte d'une façon objective de l'utilisation professionnelle du moteur et surtout analysent uniquement un échantillon d'utilisateurs américains, sans compter qu'AltaVista est très présent en dehors des Etats-Unis.

La procédure d'enregistrement de pages Web dans l'archive d'AltaVista est également très sophistiquée. Une procédure spécifique (appelée Scooter), parcours le Web et insère dans la base de données près de 10 millions de nouvelles pages par jour. Le moteur de "référencement" est capable d'examiner plus d'un milliard de caractères par heure, et peut également identifier la langue d'origine des pages (caractéristique unique des moteurs de recherche) et permet ainsi que l'utilisateur puisse mieux paramétrer sa recherche.

Dans le cadre d'une stratégie d'expansion, AltaVista a conclu d'importants accords avec des sociétés de télécommunication, afin de dupliquer le site dans d'autres pays. Le dernier en date est avec le groupe espagnol Telefonica qui mettra sur pied le site en exclusivité pour le marché ibérique et pour le continent américain, excepté les Etats Unis et le Canada. Précédemment étaient déjà opérationnels d'autres sites "jumeaux" fruits d'accords avec Telstra en Australie, Alam Teknocrat en Malaisie et avec la suédoise TELIA ; cette dernière ayant permis la réalisation d'AltaVista avec une interface dans toutes les langues européennes, y compris le français, et cela depuis septembre 1998. Néanmoins, c'est depuis mars 1999 que la version allemande a été activée gérant plus de 6 millions de documents en provenance de sites allemands, autrichiens et suisses.

C'est au cours de l'année 1997 que Digital à mis à disposition la technologie AltaVista dans un environnement local, afin que n'importe quel utilisateur puisse bénéficier de ses puissantes fonctions pour analyser les données sur ses propres ordinateurs. Bien évidemment le marché que Digital vise est celui des sociétés et de leur réseau informatique, pour lesquelles il a mis au point des versions sophistiquées d'AltaVista capables de "tourner" soit sur Unix avec une architecture Digital Alpha, soit dans un environnement Windows NT sur Alpha et Intel. Une version personnelle pour l'environnement Windows 98 est également disponible.

C'est en fin 1997 qu'AltaVista intègre une fonction qui permet d'accéder à un site, tout en traduisant le contenu des pages dans la langue désirée. Cette technologie est réalisée par la société Systran et AltaVista l'a donc intégrée dans son moteur de recherche. Son fonctionnement est très simple : lorsque l'on effectue une recherche, près de chaque ligne qui affiche le résultat de la recherche, apparaît l'option "Translate"; il suffit de cliquer dessus, laisser qu'AltaVista accède au site qui nous intéresse, traduise le contenu dans la langue que l'on a choisie et nous présente la version traduite de la page, tout en gardant le même format et graphisme. Pratique, non ? Il est en outre possible de traduire n'importe quel texte en l'insérant à cette adresse http://babelfish.altavista.com/cgi-bin/translate , en choisissant de quelle langue à quelle langue on désire le traduire et en cliquant sur "Translate". Néanmoins, même avec les limitations évidentes dues à une traduction orthographique et non pas grammaticale, l'utilité de ce service est vraiment considérable.

Profil démographique des utilisateurs d'AltaVista
Parmi les différents moteurs de recherche, AltaVista était le seul n'ayant pas un directoire de sites répertoriés par typologie, appelé communément directory. Depuis le 20 janvier 1999 ce manque a été comblé, et sur la base d'un accord avec LookSmart, voilà que "Browse by Subject", une liste de 250'000 sites subdivisés sur la base de 16'000 arguments, a été créé. Durant la même période, suite à un accord avec la société américaine Switchboard, AltaVista a également activé les fonctions People Search (recherche de personnes par e-mail) et Business Search (recherche de sociétés et produits). Par ailleurs, grâce à la société iName, AltaVista a pu également offrir aux internautes la possibilité d'obtenir gratuitement une adresse e-mail.

Le début de l'année 1998 a été marqué par le rachat de Digital par la société Compaq. La stratégie adoptée par Compaq, en annonçant en janvier 1999 qu'allait naître une société indépendante appelée Altavista Company, était celle de donner une plus grande puissance au moteur de recherche et offrir plus de services, en changeant ainsi la direction que Digital avait prise, qui consistait à utiliser AltaVista comme un moyen de promotion et de divulgation de ses services adressés aux sociétés. En effet, Compaq a tout de suite créé une vaste gamme de nouveaux produits disponibles sur AltaVista. Outre au déjà mentionné service de traduction, examinons en détails certaines fonctions exclusives d'AltaVista.

En mai '98, AltaVista a mis à disposition un vaste choix d'informations touristiques (grâce à un accord avec TheTrip.com), financières, liées à la santé (avec InteliHealth) et au divertissement, ainsi que le premier restyling radical de l'interface graphique du site.

En octobre '98, les résultats des recherches se sont enrichis de l'utilisation du service AskJeeves lequel propose, en relation à la recherche effectuée par l'utilisateur, une série de réponses aux questions les plus souvent posées. On a par la suite introduit un contrôleur orthographique en quatre langues (dont le français) des termes introduits, en considérant qu'une recherche sur cinq contient une erreur, selon les estimations d'AltaVista. Toujours dans le domaine des recherches, AltaVista réussit dorénavant à interpréter automatiquement les termes qui peuvent être considérés comme une phrase unique, par exemple "San Francisco", évitant ainsi de devoir les insérer entre guillemets.

Un autre service vraiment exceptionnel est celui de PhotoFinder qui permet d'accéder à plus de 11 millions d'images disponibles sur le web et d'avoir également leur aperçu. Ce service a suscité quelques perplexités par rapport aux violations des droits d'auteur, mais il est néanmoins très utile et versatile.

Informations sur ces accords
D'autres nouveaux services sont en préparation et seront le fruit de l'accord avec Microsoft annoncé au début 1999, sur la base qu'AltaVista utilisera les fonctions de messagerie Microsoft, ainsi que les services de poste électronique HotMail et d'une manière générale les applications pour la gestion de community. De son côté, Microsoft remplacera durant les prochains mois la technologie Inktomi utilisée dans son moteur de recherche MSN Search avec celle d'Altavista.

Autres détails sur l'acquisition
Pour AltaVista le mois de juillet 1999 a sans doute été le plus important depuis sa naissance en 1995. Premièrement elle a changé de direction, en passant de Compaq à la société CMGI qui a racheté 83% d'AltaVista pour une valeur de 2,3 milliards de dollars. Ensuite elle a sérieusement choisi de devenir un vrai portal, en offrant services de shopping, informations financières et personnalisées, etc.

Toutes les informations sur le nouveau AltaVista
Fin octobre 1999 la direction empruntée vers le commerce électronique est confirmée par un profond et radical renouvellement de l'aspect graphique du site (dont un nouveau logo) ainsi que de sa structure qui utilise maintenant aussi le catalogue fourni par Open Directory. Outre le fait d'avoir agrandi l'archive de pages web recensées en l'amenant à 250 millons, AltaVista se place comme le plus grand catalogue de fichiers multimedia (plus de 25 millions), en exploitant un accord avec la société Getty Images.

En mars 2000 les visiteurs uniques ont atteint le chiffre de 54 millions en effectuant ainsi 26'000 recherches à la minute soit 37 millions de recherches par jour sur un total de 100 millions de recherches sur le web.

Durant l'année 2001 Altavista a vu ses visites diminuer dangereusement. Il suffit de constater qu'en Septembre 2001 Nielsen NetRating à enregistré la moitié de trafic par rapport au même mois de l'année passée.

Septembre 2002: La base de données d'AltaVista a fait un bon en avant important en arrivant à compter plus de 1100 millions d'items, y compris 140 millions de fichiers audio, vidéo et images. AltaVista a ainsi également décidé de créer une liste spécifique de sites non commerciaux, appelée "Ten of Thousands", qui sont visités et mis à jour 4 fois par jour.

Ottobre 2002: AltaVista a officiellement déclaré de ne plus supporter la lecture des Meta Keyword Tag (mots clés dans les méta tags), ce qui proportionnellement, augmentera l'importance du titre de chaque page.

Novembre 2002: AltaVista fait de tout pour rester parmi les sites plus visités et utilisés au monde: restyling graphique du site et de nouveaux services pour les utilisateurs. Né comme pur moteur de recherche et transformé comme portail il y a deux ans, AltaVista fait marche arrière en prenant le chemin de la simplicité et du minimalisme sans pour autant sacrifier la maniabilité de son outil. Le nouveau site est ainsi très "propre" et la Home Page peut même sembler pauvre en contenu si elle est comparée à l'ancienne. Les capacités techniques de la société sont également démontrées avec deux nouveaux services "AltaVista Prisma" et "Plus de précision". Le premier est en quelque sorte un assistant pour les recherches qui nous aide à définir toujours mieux l'objectif de ces dernières, disponible actuellement en français, anglais, italien, espagnol et allemand. Le deuxième est quant à lui un bouton permettant d'affiner la recherche en mettant rapidement à disposition différents champs pour restreindre le champs d'action.
L'objectif déclaré d'AltaVista étant celui de mettre en premier plan les exigences de l'internaute et résoudre les difficultés qui l'éloignent du résultat de ses recherches. AltaVista ne considère donc pas fondamental avoir une énorme base de données de pages mais plutôt préfère fournir des outils plus utiles à l'internaute afin de combler ses nécessités dans les plus brefs délais.

Février 2003: 19.02.03 Surprise de taille, Overture (Overture Services, Inc. [Nasdaq: OVER] annonce l'acquisition du moteur de recherche AltaVista, pionnier des recherches sur Internet, détenu par CMGI [Nasdaq: CMGI], pour un montant de 140 millions de dollars en numéraire (80 millions) et en actions (60 millions). L'acquisition devrait être menée à terme en avril 2003 et avoir un impact relutif sur les résultats d'Overture mi-2004.

Cette acquisition permettra à Overture d'offrir à ses partenaires des solutions de recherche complètes et d'utiliser ainsi une technologie prouvée. En outre, le site d'AltaVista permettra à Overture de tester et d'optimiser de nouveaux produits et services en situation réelle.

Overture prévoit d'utiliser le site Internet d'AltaVista comme support de test pour de nouveaux services de recherche et de solutions marketing pour ses annonceurs.




Description des plus importants moteurs de recherche
Pages monographiques
Technologie des moteurs
Statistiques et classements
Tableau comparatif
Articles
Interviews exclusives


page précédente Retour en haut de la page